Le 2 décembre, l’équipe de Kdenlive organisera une journée de chasse aux bug (bugsquashing day, en anglais dans le texte) en vu de la sortie de la version refactoring (ré-écriture complète du code) prévue pour avril 2019. Il s’agit d’une excellente occasion pour les développeurs intéressés de participer au projet. L’équipe a trié des centaines de rapports du bugs et en a clôturé plus de cent le mois dernier. Nous avons également établi une liste de bugs “d’entrée de gamme” avec lesquels vous pouvez commencer. Pour les développeurs plus expérimentés, il existe de nombreuses options, allant d’une demande de fonctionnalité “bling-bling” au défi de peaufiner les contours de fonctionnalités de l’ombre. Pour bricoler Kdenlive, vous devez maîtriser un minimum C ++, Qt, QML ou KDE. Ceux qui connaissent C peuvent s’amuser en améliorant MLT, la bibliothèque multimédia sur laquelle Kdenlive fonctionne. Enfin, ceux qui n’ont aucune expérience en programmation peuvent participer aux tests de correctifs et de fonctionnalités, ainsi qu’au tri supplémentaire de rapports de bugs.
 
Vous pouvez trouver la liste des bugs à résoudre dans notre tableau de travail sous la section “low hanging / junior jobs” ici.

Faites passer l’info et rejoignez-nous !

Traduction de l’article Bugsquashing Day publié par farid

 

Commencer dés maintenant

Contactez-nous
IRC – #kdenlive sur Freenode
Telegram – https://t.me/kdenlive
 
Compilez
Infos sur GNU/Linux à trouver ici.
Infos sur Windows à trouver .
 
Avoir un compte “développeur”
Pour participer à la chasse aux bugs, vous devez avoir un compte KDE Identity
 
Proposez vos patchs
Vous pourrez trouver ici quelques infos pour proposer un patch.
 
En savoir plus sur Phabricator
Par ici, Phabricator n’aura plus de secret pour vous
 

Pin It on Pinterest